Prévention de la borréliose de Lyme

Repères pour votre pratique :

La maladie de Lyme est une infection causée par une bactérie transmise à l'homme par une tique infectée.

Santé publique de France (1), vient de publier un document qui rappelle aux professionnels de santé les mesures de protection contre les piqûres de tiques, ainsi que les éléments de diagnostic et de traitement de la phase précoce (localisée) de la maladie pour réduire les risques vers les formes disséminées, à l'origine de complications parfois graves. 

Téléchargez ici ce document.

Fin juin, les associations de lutte contre la maladie de Lyme ont été reçues au Ministère de la santé.

A cette occasion, les représentants du ministère ont annoncé qu’un plan d’action national contre la maladie leur serait présenté en septembre 2016 afin de renforcer la prévention de la maladie, consolider son diagnostic, améliorer la prise en charge des personnes qui en sont atteintes et associer l’ensemble des parties prenantes dans ce combat.

En parallèle, le ministère saisira dans les prochains jours la Haute Autorité de Santé (HAS) pour qu’elle mette à jour ses recommandations sur le traitement des formes avancées de la maladie.

1. Depuis le 1er mai 2016, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), l'Institut de veille sanitaire (InVS) et l'Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (Eprus) se sont regroupés pour ne former qu'une seule entité, l'agence scientifique Santé publique de France.



Mise à jour le Thu 18 Aug 2016 à 11:03

Recherche